Patrimoine mondial de l’UNESCO dans le massif du Harz

Le paysage pittoresque du massif du Haut-Harz est constellé de bassins, de fossés et de cours d’eau : ce sont les éléments visibles du système de gestion des eaux du Haut-Harz conçu entre le Moyen-Âge et le 19e siècle. Les bassins constituaient autrefois des réserves énergétiques : ils utilisaient l’énergie hydraulique pour l’extraction du minerai, les pompes des mines et plus tard pour le transport des passagers.

PHOTOS

  • La cascade Hirschler-Pfauenteich

    Avec ses quatre étangs et son réseau de fossés, la cascade Hirschler-Pfauenteich constitue un témoignage impressionnant de l’héritage culturel, unique au monde, du système de gestion hydraulique du Haut-Harz et de son utilisation durable.

  • Les chambres à roues de Rosenhöfer

    Deux éléments remarquables du système de gestion hydraulique du Haut-Harz ont été conservés sous terre : les chambres à roue rondes et ovales de Rosenhöfer. Telle une immense tour, la timonerie aux formes arrondies fait 24 mètres de profondeur. La chambre à roue ovale voisine, que les gens de l’époque avaient baptisée « La plus belle du Harz » fait 15 m de haut.

  • Musée cistercien du monastère de Walkenried

    Au Moyen-Âge, les moines cisterciens du monastère de Walkenried exploitaient des fonderies à métaux alimentées par l’énergie hydraulique dans les mines du Harz. Ils sont considérés comme les pères fondateurs du système de gestion hydraulique du Haut-Harz dont les systèmes d’exploitation de l’eau ont été développés au fil des siècles par les mineurs du Harz. Le monastère d’inspiration gothique, doté d’une aile de cloître à double couloir et d’un élément architectural unique, abrite aujourd’hui un musée moderne.

  • Cascade du grand tétras

    La cascade du grand tétras est la plus grande cascade d’étangs inscrite au patrimoine mondial, et ce n’est pas uniquement pour cela qu’elle est un véritable chef-d’œuvre aquatique. Situés dans l’ancien bassin minier de Bockswiese, les six étangs disposés en cascade semblent avoir été découpés dans la forêt. À eux six, ils totalisent près un demi-million de mètres cubes d’eau et ont alimenté de nombreuses mines de Bockswiese en énergie hydraulique dès 1680.

  • Siège d’extraction de Knesebeck

    L’air comprimé a jeté les bases d’une exploitation minière moderne, basée sur la technologie. Le siège d’extraction est un remarquable témoignage de cette époque. L’air comprimé était produit à l’aide de l’énergie hydraulique qui fournissait une ventilation souterraine et faisait fonctionner les machines. Avec ses 47 mètres de hauteur, la tour de l’hydrocompresseur construite en 1912 symbolise cette innovation technique ainsi que le lien étroit entre la gestion de l’eau et l’exploitation minière. C’est la dernière de ce genre existant encore dans le monde.

  • Étang de l’Oder et le fossé Rehberg

    Le plus grand de tous les étangs du Haut-Harz est un site extraordinaire. Avec son barrage de 20 m de hauteur fait d’énormes blocs de granit, l’étang de l’Oder a été le plus grand et haut barrage d’Allemagne pendant près de 170 ans. Idéalement situé au milieu du Parc National du Harz, il fournit encore l’eau pour la production d’électricité par le biais du fossé Rehberger. L’étang de l’Oder est un exemple unique de l’exploitation des énergies renouvelables inscrit au patrimoine mondial de l’UNESCO.

Copyright 2020